AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imagines sur les boys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazel-12
Novice
Novice
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 20
MessageSujet: Imagines sur les boys   Mer 29 Avr - 20:20

Bonsoir à toutes en fait je suis Hazel Grace j'ai du me ré-enregistré car j'avais perdu mon mot de passe. Je ne suis pas douée comme fille, je reviens une nouvelle fois avec des imagines de ma création, dîtes moi objectivement ce que vous en pensez s'il vous plaît Smile

La chambre était plongée dans la pénombre, le jeune homme tenait la main de son bien dans la sienne. Il ne savait plus depuis quant il était là, depuis combien de jour il n’avait pas dormi. Des cernes cerclaient sous ses yeux, il était épuisé. Ses yeux étaient rougis à force d’avoir trop pleuré. Sa voix était éteinte, terne, sans vie. Harry serra plus fort la main de Louis dans la sienne, il pouvait sentir le cœur du jeune homme battre contre sa joue, le battement régulier de la machine lui avait servi de berceuse, une bien macabre berceuse. Il fixa la perfusion au bras de Louis, il était relié à une machine, qui l’était à tenir le coup. Louis avait fini par perdre ses cheveux, c’était la chose qu’il avait le plus mal vécu, alors Harry lui avait acheté un bandana rouge, c’était sa couleur préférée. Harry s’était rasé la tête et acheter un bandana bleue pour Louis. Il avait plaisanté en disant qu’ils formaient une bande de pirate à eux deux et qu’ils voguerait ensemble sur la mer déchainée qu’était la leucémie dont souffrait Louis. Elle ne lui faisait pas de cadeau, elle le prenait entre ses griffes un peu plus chaque jour. Harry ne pourrait pas supporter de le perdre. Il avait tellement besoin de lui, tellement besoin d’entendre son rire, de le regarder dormir, de l’embrasser, de pouvoir le serrer dans ses bras quant il avait passé une horrible journée. Il avait besoin de lui tout court. Il reporta son attention sur Louis. Il avait les yeux perdus dans le vide, il fixa le jeune homme pendant une minute et de sa voix cassée et enrouée murmura, un murmure à peine audible qui brisa le cœur d’Harry 
-Peux-tu chanter pour moi ?
Il essaya de sourire, mais la souffrance se lisait dans ses yeux bleux
-Oui bien sûr Louis
Harry s’allongea à côté de Louis, le regarda droit dans les yeux luttant contre le tremblement de sa voix, luttant contre les battements affolé de son cœur qui lui hurlait que tout était fini, ses yeux étaient emplis de larmes. Il s’éclaircit la gorge avant d’entamer une chanson, il ne savait pas du tout pourquoi il avait choisi cette chanson parmi tant d’autre, il l’aimait tout simplement, il aurait tellement voulu que les paroles de cette chanson soit la réalité.
« Just close your eyes. The sun is going down »
“You’ll be alright, No one can hurt you now”
“You and I we’ll save and sound”
Les joues d’Harry étaient ruisselantes de larmes il posa sa main sur le bras de Louis qui avait les yeux fermés comme pour apprécier encore plus ce moment, ce dernier moment ensemble. Mais Harry savait très bien que ce n’était pas pour cette raison que Louis avait les yeux fermés, il était parti, il l’avait laissé, il l’avait laissé seul affronter cette mer déchainée, il tremblait de tous ses membres. Il murmura doucement les dernières paroles, se penchant sur le visage de Louis, l’embrassant sur le front. La voix enrouée par les larmes il murmura la dernière parole de la chanson, son visage collé à celui de Louis
« You and I we’ll save and sound, Louis”


Pas à pas. J'avance dans cette allée qui me semble sans fin. Ma gorge se serre, mes mains tremblent. Mes yeux s'innondent de larmes en apercevant ton portrait. Les larmes coulent en entendant cette chanson. Les premières notes retentissent. Des notes de piano. Les premières paroles " I died everyday waiting for you. Darling don't be afraid I loved you for a thousand years. I love you for a thousand more" J'ai toujours détesté cette chanson. Toi, Liam, tu l'adorais. Elle te donnait espoir en les gens. Tout le monde peut changer. C'est sûrement ce que tu pensais de moi. Ancien toxicomane reconverti grâce à toi. Ton père avait raison, nous n'avions rien à faire ensemble. Je détruit tout ce que je touche. J'ai fini par te détruire. Tu étais le seul qui comptait pour moi. Le seul pour lequel j'aurais donner ma vie, le seul pour lequel j'étais prêt à tout sacrifier. Un jour je t'ai avoué que je me droguais, j'ai cru que tu allais me quitter. Au lieu de cela tu m'as embrasser et tu m'a dit qu'au lieu de me drogué avec de la cocaïne, je devrait me droguer avec ton amour. Et c'est ce que j'ai fait, chaque jour la dose était plus forte. Chaque jour je devenait de plus en plus accro à toi. J'aurais tellement aimer pouvoir me droguer à tes baisers, ton rire, ta voix, ton parfum ta peau. Me droguer jusqu'à m'en exploser le cerveau. Jusqu'à en mourir. Mais maintenant la seule drogue que je consomme c'est la tristesse, le manque et la solitude. Je parcours la salle du regard ils sont tous là pour toi. Je voulais juste te dire merci, Liam. Merci d'avoir été le seul à avoir pris de ton temps pour m'aider a trouver le bon chemin. Je caresse le cercueil et les larmes dévalent mes joues, je m'approche et murmure " Liam, je t'aime plus qu' hier et bien moins que demain. Ne doutes jamais de mon amour pour toi. Si jamais tu doute; comptes les étoiles et tu saura à quel point je t'aime. Je me diriges, ensuite, vers le piano, entame les quelques notes. Et bientôt ma voix tremblante, remplie de tristesse, de regret et de peine remplie l'Eglise. "I died everyday waiting for you. Darling don't be afraid I loved you for a thousand years. I love you for a thousand more..."


Et le petit dernier Wink
Le jour se lève sur Londres. Il neige, une péllicule de neige recouvre le rebord de la fenêtre. Je dois rejoindre Greg pour son mariage. J'en profiterai pour venir vous dire bonjour, les gars. J'enfile ma chemise et ajuste ma cravate. Encore un jour et tout ça sera fini. Juste le temps de voir Greg heureux une dernière fois. Je me diriges vers l'église, elle sonne dix heures, l'heure de la cérémonie. Je fais bonne figure, mais au fond je souffre. Mais demain tout sera fini. La cérémonie est enfin terminée. Greg propose de me ramener, je déclines lui disant que quelqu'un m'attends. C'est vrai, vous m'attendez. Je franchis le portail et jette un regard à cette endroit où je suis venu tant de fois. Je connais le chemin par coeur. J'arrive enfin devant vous. Je souris et carresse les pierres tombales du bout des doigts. Elles sont allignées, remplies de fleurs et de messages affectueux. Je dépose une rose blanche à côté de la précédante et commences à chanter une de nos chansons. Forever Young. I wanna be forever young. La promesse qu'on s'était faite sur les escaliers. Tout ces mots ; Vas Happenin? ?, Potato, No Jimmy protested! Tout me revient en mémoire et je m'éffondre en pleurs. Je finis par trouver la forçe de me relever et je rentres chez moi. Une fois la-bàs je me munis d'une lame. Traçe une ligne pour Liam, une pour Harry, une pour Louis, une pour Zayn et enfin une cinquième. La plus importante, celle pour One Direction.C'est celle là qui me tuera, qui mettera fin à mes jours.Tandis que le petit irlandais de Mullingar qui rêvais de se produire au Madison Square Garden s'éteignait. Résonnait dans la pièce les paroles de leur première chanson en tant que One Direction : Torn. On entendait : You are little late , I'm already Torn ...


Si vous en voulez d'autres n'hésitez surtout pas et soyez franches Smile
"
Revenir en haut Aller en bas
 

Imagines sur les boys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Beach Boys
» Choinure Boys : swing from Japan
» Beach Boys
» Première partie - Pet Shop Boys
» Give it to the Soft Boys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ONE DIRECTION :: Entre nous/span> :: Créativité-